Archive | AIN TEDELES

15 mai 2013 ~ Commentaires fermés

L’AMIANTE MENACE LES MALADES ET LE PERSONNEL DE L’HOPITAL D’AIN TEDELES : La mort à petit feu !?

Depuis plus de vingt ans, des centaines de malades ainsi que le personnel médical, sont hospitalisés dans des chambres dont les murs sont en amiante sans que les autorités concernées ne se penchent sur ce cas, qui au fil du temps est devenu une menace mortelle ; si on sait que l’amiante est la cause de plusieurs maladies et même du cancer.

 

L’AMIANTE MENACE LES MALADES ET LE PERSONNEL DE L’HOPITAL D’AIN TEDELES : La mort à petit feu !?
La présence de vies humaines sur le périmètre  des bâtiments  qui contiennent encore de l’amiante n’est pas sans risque, car les expositions courtes et répétées aux poussières d’amiante peuvent provoquer de graves maladies respiratoires et même le cancer.
Un nouvel hôpital pour Ain Tèdèles est une nécessité!
Alors que toute construction en amiante a été interdite par les pouvoirs publics depuis plusieurs années. Sur le terrain, la réalité est toute autre. Il faut savoir que plusieurs constructions  datant de l’ère coloniale sont  recensées à travers la wilaya  et  qui contiennent de l’amiante. Parmi ces bâtis on compte, l’hôpital d’Ain Tèdèles, les logements occupés par des enseignants et des employés de l’éducation nationale situés à Kheir-Eddine à proximité de la station d’essence ainsi que le CEM de ladite commune  sans oublier les quelques groupes scolaires dispersés à travers la wilaya comme ceux implantés à Mansoura, Safsaf, Souaflia et Ain Boudinar.
La nécessité de construire un nouvel hôpital dans la ville d’Ain Tèdèles pour assurer une couverture médicale à une population de près de 100 milles habitants, devient une obligation et un engagement sérieux pour les pouvoirs publics pour faire face aux risques de l’amiante qui tue à petit feu les résidents de cet établissement  et pour éradiquer à tout jamais ce genre de bâtiments de la mort .Dans ce contexte, et pour en savoir plus sur la question, le journal a questionné le directeur de la santé et de la population (DSP) de la wilaya. Ce dernier, a partagé notre inquiétude, et croit que la solution se résume dans la réalisation d’un nouvel hôpital. Selon lui, l’idée a été discutée avec le corps médical et même avec la tutelle. Une étude, en ce sens, sera proposée aux autorités pour une éventuelle prise en charge financière. Mais, monsieur le DSP, ne nous a pas dit combien de temps devront-ils  encore attendre,  les malades, les proches des malades et le personnel de cet hôpital ?

Lire la suite

l'optimiste |
gueulard |
Blog de l'information quoti... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de Brahim Rozzi
| robedesoire
| vision du monde d un tier m...