Archive | MOSTASCOPIE

13 décembre 2012 ~ 0 Commentaire

L’Organisation de la pseudo-foire économique à Mostaganem

Vous prenez les Mostaganémois pour des gens crédules ? C’est une autre aberration que viennent de commettre les autorités locales qui ont autorisées cette manifestation pseudo économique, qui s’avère être une véritable
mascarade.

 

L’Organisation de la pseudo-foire économique à Mostaganem
C’est simplement une tricherie et une concurrence déloyale vis-à-vis des commerçants de notre ville, lesquels eux sont patentés et paient rubis sur ongles leurs impôts à la collectivité locale.
En effet, on trouve dans cette foire pratiquement tous les ingrédients de produits qui font déjà étalage au niveau de certains commerces de la ville ou chez certains vendeurs à la sauvette, ce sont des produits de pacotilles importés dont je ne sais d’où.Nous n’arrivons pas à mettre dans la tête des responsables que si foire y a, cela voudra dire que les exposants de la foire, devront brader avec des prix au rabais pouvant aller jusqu’à 30 à 50% afin de permettre à nos concitoyens, juste le temps de la durée de cette manifestation pour profiter à des prix abordables sur toutes les marchandises exposées dans le but de sauvegarder leur pouvoir d’achat. Or mon constat a fait apparaitre que certains produits ou marchandises sont proposés à la vente plus chère que dans nos magasins de la ville.Il est impensable qu’une APC sensée défendre et préserver le pouvoir d’achat de ses concitoyens se contente uniquement des rentrées d’argents de la location ou de l’implantion pour renflouer sa caisse municipale. Elle doit au contraire imposer des conditions allant dans la logique qui permet aux concitoyens de faire des affaires de shopping et à petits prix.
En outre, l’organisateur de cette manifestation a tout fait pour restreindre les voies de circulations à l’intérieur de ses chapelles jumelées. Il a préféré privilégier l’espace pour les exposants parce que la location se décompte au mètre carré, sans tenir compte des consignes de sécurité laissant et obligeant les visiteurs enfants et adultes à marcher dans ces voies, au coude à coude.
J’ai relevé également les sorties de secours presque inexistantes ainsi que l’absence d’une citerne d’eau compte tenu que la matière plastique couvrant les chapelles serait probablement inflammable.
Je me demande quel est l’organisme de sécurité qui lui a délivré l’autorisation d’exploitation sans aucunes réserves ou si réserves y avaient, elles n’auraient pas été levées. Il y a eu un petit incident qui a entrainé une coupure de l’électricité sans faire de panique fort heureusement.
Hamdoulillah, les lampions se sont éteints sans problèmes majeurs, et, j’espère que les futurs élus de l’APC tiendront compte à l’avenir que seuls devront être mis en avant les intérêts bien compris, aussi bien des commerçants locaux, sur la question sécuritaire, et sur la préservation du pouvoir d’achats de leurs concitoyens.. Le cas échéant il faudra éviter ce genre de pseudo manifestation économique qui est par ailleurs dénoncée par l’UGCAA. Je rappelle au bon souvenir de mes amis que durant les années 70 il y avait chaque année des braderies permettant aux commerçants des déstocker leurs marchandises invendues et les proposer à la vente à petit prix pour se reconstituer un capital qui dormait, et à la fois booster leur trésorerie. Ces sortes de soldes à des prix défiant toute concurrence sur des marchandises étalées pèles mêles sur les trottoirs. Je considère cette manifestation très salutaire pour les commerçants sur le plan économique et avantageuse financièrement pour la population, Elle drainait à l’époque même des visiteurs venants des wilayas voisines. Il suffisait d’une délibération de l’APC, en accord avec la direction de commerce à l’issue de laquelle il est délivré une autorisation globale aux commerçants qui le désirent pour y exposer et vendre leurs marchandises selon la formule des soldes.
Cette manifestation est accompagnée par diverses activités culturelles et sportives pour la rendre dans l’allégresse et le bon vivre durant ces deux journées généralement un weekend.
Nos  élus doivent penser la régénérer cette tradition porteuse dans l’intérêt économique de notre cité. C’est en sorte notre foire économique à nous. « ouah h’na fi h’na »

 

Khalifa Mohamed Cadre d’Etat en retraite
Jeudi 13 Décembre 2012
la source
http://www.reflexiondz.net/L-Organisation-de-la-pseudo-foire-economique-a-Mostaganem_a21043.html

Lire la suite

l'optimiste |
gueulard |
Blog de l'information quoti... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de Brahim Rozzi
| robedesoire
| vision du monde d un tier m...