Archive | CARNET DU JEUDI

16 mai 2013 ~ Commentaires fermés

L’Algérie et la transition énergétique mondiale

L’Algérie risque  de connaitre de gros soucis concernant son gaz surtout à compter de 2020 comme nous l’avons  annoncé  il ya de cela 5 années dans plusieurs contributions avec des pressions à la baisse des prix. Avec le recours massif à la fracturation hydraulique « les Etats-Unis pourraient devenir le 1er producteur mondial de pétrole ainsi que de gaz à la fin de la décennie »,  selon le directeur adjoint de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), l’Américain Richard. L’Amérique du Nord a  avec cette révolution soudainement 100 années d’approvisionnement en gaz ‘au chaud’ et le monde en a 250».  Ce  boom redessine la carte géopolitique du monde», constatait Marvin Odum, un dirigeant de Shell, lors d’une récente conférence du cabinet spécialisé Platts. Depuis 2007, la technologie  de la fracturation hydraulique, combinée à celle du forage à l’horizontal, a permis d’exploiter les immenses ressources en hydrocarbures des gisements de schiste aux Etats-Unis et au Canada, en précisant qu’il faille maitriser impérativement la technologie pour éviter  la contamination des nappes phréatiques  et un million de mètres cubes d’eau douce pour  environ 1 milliard de mètres cubes gazeux posant problème pour les pays semi-aride.. Cet essor a fait chuter les cours du gaz naturel sur le marché américain, désormais inférieurs à 3/5 dollars par million de BTU contre 10 dollars en Europe et plus de 15 en Asie, où la catastrophe de Fukushima a fait bondir la demande japonaise en gaz.
« Pour l’instant, la Commission fédérale de régulation de l’énergie (FERC) n’a autorisé la construction que d’un seul terminal de liquéfaction et d’exportation de gaz naturel. Il s’agit du terminal de Sabine Pass, en Louisiane (sud-est), dont la mise en production est attendue dans deux ou trois ans. Selon M. Appert, les projets américains d’exportation de GNL correspondent à la production mondiale actuelle de gaz liquéfié, avec 300 milliards de mètres cubes. Mais selon lui, « c’est de l’ordre de 30 à 100 milliards » qui devraient se concrétiser d’ici 2020. De plus, il existe une autre information dont personne ne parle. La Chine a créé une centrale à charbon zéro émission de CO2 et compte développer sa filière charbon Les gaz de houille vont eux aussi être développés et se propose de développer à grande échelle, horizon 2017/2020  la production de gaz de schiste  également pour l’Inde. Donc des enjeux  stratégiques pour l’Algérie dont les recettes pétrole/gaz en provenance des USA représente  30% de ses recettes  et  qui de surcroit  connait une très forte concurrence internationale  et  également du fait du bas prix  une très forte consommation de la demande interne
La crise mondiale aidant, il y a également  des probabilités  avec  l’explosion du chômage partout dans le monde que le   prix du gaz baisse, la Chine et l’Inde étant fortement connectées à l’économie mondiale. Il y a lieu pourtant de nuancer en cas de reprise forte de la croissance de l’économie mondiale notamment des pays émergents. Selon l’AIE, d’ici 2035, la demande mondiale de gaz devrait bondir de 50% et celle de pétrole de 10%, tirée par le développement des transports dans les pays émergents, ce qui pourrait  soutenir les prix. Sous réserve qu’ils n’utilisent  pas  d’autres énergies alternatives ou qu’ils développent leur propre énergie interne grâce à de nouveaux procédés technologiques.

Lire la suite

l'optimiste |
gueulard |
Blog de l'information quoti... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de Brahim Rozzi
| robedesoire
| vision du monde d un tier m...